Caban Dibac - Alterjob.be
Caban Dibac
L'ASBL CABAN (Collectif des Acteurs Bruxellois de l'Accessibilité Numérique) / DIBAC (Digitale Inclusie Brusselse Actoren Collectief) fédère 38 associations et autres organismes, francophones et néerlandophones, qui luttent contre la « fracture numérique » à Bruxelles via principalement la gestion d'Espaces Publics Numériques (EPN), l'offre de formations numériques et l'aide pratique à l'utilisation des applications numériques au quotidien.
Les buts poursuivis par le collectif sont de
- Répertorier et coordonner les acteurs de terrain bruxellois de l'inclusion numérique ;
- Représenter les acteurs de terrain auprès des instances publiques ; collaborer avec celles-ci pour la définition et la mise en œuvre des politiques numériques à Bruxelles ;
- Faire remonter les réalités de terrain ; aider à collecter des statistiques ; analyser les tendances et les problématiques en vue de faire des recommandations ;
- Favoriser l'échange d'informations et la mutualisation parmi les acteurs de terrain et avec les instances publiques ;
- Coordonner la formation continuée du personnel actif chez les opérateurs d'inclusion numérique ; si nécessaire, intervenir dans la production d'outils pédagogiques et/ou la promotion d'outils existants vers les acteurs de terrain ;
- Organiser des événements de sensibilisation et de promotion sur le territoire de la région bruxelloise et maintenir les relations avec des réseaux d'EPN d'autres régions de Belgique et d'Europe.
Le collectif s'est constitué relativement récemment, après avoir constaté qu'il n'y avait aucune forme de reconnaissance des opérateurs de l'inclusion numérique à Bruxelles. Avant même que l'ASBL ne soit constituée en juillet 2019, un travail de mobilisation avait déjà eu lieu et porté des fruits. Un site www.caban.be a été développé qui recense les membres du collectif et détaille leurs services et, en réponse aux revendications du collectif, un label pour les EPN Bruxellois a enfin été créé par le gouvernement de la région bruxelloise qui, en plus, marque son soutien au collectif.
Fort de ses avancées et grâce aux subventions reçues de la région en 2020, le collectif a décidé de recruter un.e coordinateur.trice des activités à durée déterminée. La prolongation des subventions est en cours de négociation avec les pouvoirs subsidiants.